La Brasserie des Diaoulig

La Brasserie des Diaoulig

La brasserie des Diaoulig (diablotins) a été fondée en 1997 à Saint Potan (Cotes d'Armor) par Jean-Michel Jézégou et Bruno Desson.
La rencontre des brasseurs et du cidrier (Jehan Lefèvre a créé la cidrerie en 1996) est scellée autour de quelques verres de bière et de cidre. Les échanges entre les trois garçons aboutiront à l'association et au déménagement de la brasserie dans les locaux de la cidrerie en 2004. Depuis cette date, les bières des Diaoulig sont concoctées à la Ferme des Landes.

 

Les produits de la brasserie

 

Blanche de Bretagne

Gwen

La Gwen, bière bretonne Au temps jadis, entre le Val d'Arguenon et le Guildo, demeuraient des fées. Un soir, à la Ferme des Landes, alors que deux jeunes servantes venaient de broyer leur chanvre, elles ouïent une musique qui venait de sous terre, si agréable, qu'elles en tombaient en extase.
Un autre jour, elles trouvèrent une malle remplie de bouteilles de bière et, à coté, une lettre avec écrit : « Ne craignez rien, buvez cette bière légère et rafraîchissante. »
Le bruit s'en répendit dans le pays, et il venait du monde de tous côtés pour ouïr la musique des fées et goûter cette bière de tradition.
Conseil du brasseur :
« la Gwen libérera tous ces arômes servie entre 4 et 8°C »

 

Blonde de tradition

Gwilh

La Gwilh, bière bretonne Gwilh » fut le nom donné par les habitants, au loup qui rodait dans la région. Les battues organisées n'arrêtèrent pas les hurlements et chaque nuit de pleine lune, la bête revenait pour vous glacer les sangs. Puis l'histoire se perd. On parle de loup-garou et on se rappelle seulement qu'une ferme de cette lande bretonne fut brûlée, en emportant dans ses flammes les derniers hurlements. Brassée au lieu dit « Les Landes », la Gwilh est aujourd'hui le nom donné à cette bière blonde de tradition. Depuis, on le dit, certaines nuits, les râles effrayantes d'un loup résonnent à nouveau dans le lointain... 
Conseil du brasseur :
« la Gwilh se déguste à une température de 10°C »

 

La Cervoise de Bretagne au Chouchen

Diaoul

La Diaoul, bière bretonneDe par nos monts et nos forêts, malgré le vent, malgré la brume, il revient..... L'ANKOU est là, à l'Ouest, dans nos campagnes et jusque dans nos bourgs. Quand il sera là, les craquements de sa charrette et le gémissement des Anaons* vous feront froid dans le dos. En attendant, sa faux siffle. Il revient... et le XXIe siècle sera le sien. Mais son horrible labeur lui donne soif, soif de cette DIAOUL que l'on buvait autrefois en terre celte. Il ricane, car il sait qu'on la brasse de nouveau en pays Gallo, alors il se met en marche.
*Anaons : l'âme des morts en langue Bretonne
Conseil du brasseur :
« Malgré la légende, la Diaoul se déguste dans la gaité, servie à 10°C »

 

La bière des Corsaires

Olde Breizh

La Olde Breizh, bière bretonne

Contre vents et marées, les corsaires embarquaient toujours quelques tonneaux de bière brune, histoire d'étancher leur soif... Aujourd'hui, issue d'un mélange subtil de malts d'orge et d'une eau pure de Bretagne, la Olde Breizh fait revivre cette ale de tradition.
Conseil du brasseur :
« la Olde Breizh libérera tous ces arômes servie entre 8 et 12°C »